Glycémie : comment expliquer les variations ?

Vous avez fréquemment envie d’uriner, vous avez souvent soif, vous êtes fatigué et avez parfois la vision qui se floute ? Ces symptômes pourraient être liés à votre taux de glycémie. Hypoglycémie, hyperglycémie… pas toujours facile de comprendre comment cela fonctionne. Pas de panique, on vous explique tout sur la glycémie pour vous aider à y voir plus clair.
La glycémie représente la concentration de sucre, ou de glucose dans votre sang. Le glucose permet à votre organisme de fonctionner correctement puisqu’il est le premier et principal apport d’énergie. Votre corps en a besoin et cela en quantité suffisante, ce qui veut dire ni trop, ni pas assez. Il existe trois états de glycémie :

  • l’hypoglycémie, lorsque le taux de glucose dans le sang est inférieur à 0.60g/l.
  • la glycémie normale, lorsqu’il se situe entre 0.70g/l et 1.10g/l.
  • l’hyperglycémie, quand le taux de sucre est supérieur à 1.10g/l.

Il n’est pas possible d’établir un diagnostic sur quelques symptômes. Afin de calculer votre taux de sucre dans le sang, il faut procéder à une analyse de sang. Celle-ci se fait impérativement à jeun. Pour cela, deux options s’offrent à vous. Vous pouvez faire une prise de sang en laboratoire et recevoir vos résultats. Vous pouvez également faire un test de glycémie capillaire ou dextro. Cette petite piqûre administrée par vous-même au bout du doigt vous donnera en temps réel votre taux de sucre dans le sang. Le taux de glycémie évolue constamment, c’est pourquoi il se peut que vos résultats varient d’un jour à l’autre.

Mais alors comment varie le taux de glycémie ?

Hormones, émotions( comme nous en parlions y a quelques semaines avec l’amour ), régimes alimentaires, mode de vie, surpoids sont tant de raisons qui peuvent faire varier le taux de glycémie. Une glycémie trop basse peut être due à une consommation d’alcool récente, à des périodes de malnutrition ou d’anorexie ou encore à la prise de certains médicaments. Un encas sucré ou un morceau de sucre suffisent à réguler la glycémie. Cependant, si aucune mesure n’est prise, la crise d’hypoglycémie peut mener à un malaise, voir au coma, dans le pire des cas. Une glycémie trop haute aura pour causes un régime alimentaire trop sucré, une consommation fréquente de boissons sucrées et alcoolisées, ou encore un mode de vie sédentaire… Avoir trop de sucre dans le sang peut créer de graves problèmes de santé : oculaires, rénaux et cardiovasculaires, pour n’en citer que peu. Certaines hormones comme l’adrénaline, les hormones de croissance ou encore le glucagon augmentent le taux de glucose dans le sang. L’insuline, quant à elle, diminue le taux de sucre dans le sang.

Quel est le rôle de l’insuline dans la glycémie ?

L’insuline est une hormone naturelle produite par le pancréas. Son rôle est de réguler le taux de glucose dans le sang, on dit alors qu’elle a une action hypoglycémiante. Le glucagon est une hormone naturelle également produite par le pancréas, qui augmente le taux de sucre dans le sang. L’insuline et le glucagon maintiennent ensemble un taux de glycémie normal, c’est-à-dire autour de 1g/l. Si votre glycémie est élevée, il se peut que votre pancréas ne produit pas assez d’insuline. Il se peut également que vous soyez résistant à l’insuline, ou insulino-résistant. C’est-à-dire que vos cellules deviennent moins sensibles à l’insuline, qui ne peut plus acheminer le sucre jusqu’à celles-ci. Le sucre reste donc dans le sang, ce qui résulte d’un taux de glycémie élevé. Aujourd’hui, il n’existe pas encore de solutions pour soigner le pancréas et rétablir sa production d’insuline. La première des choses à faire pour baisser votre taux de glycémie est de changer votre alimentation. Eliminez les graisses, consommez moins de viande rouge, de sucres rapides et de féculents. Evitez également l’alcool, très riche en sucre ! Misez plutôt sur les 5 fruits et légumes par jour recommandés et préférez des aliments à faible index glycémique. Certains aliments miracles aideraient à diminuer le taux de sucre dans le sang : c’est le cas de la cannelle, qui renforce le travail de l’insuline. La pratique d’un sport vous permet également de réguler votre glycémie. Si vous n’êtes pas de nature sportive, changez quelques habitudes pour bouger un peu plus : montez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur, favorisez la marche à pied pour vos trajets courts plutôt que de prendre les transports…

Vous êtes un homme ou une femme entre 30 et 70 ans, dans la région de Nantes et ses environs ?  Participez vite à l’une de nos études rémunérées et aidez-nous à faire avancer la recherche scientifique. Plus d’infos en cliquant sur la photo !