Allergies : le rôle du microbiome dès l’enfance

Ces dernières années, de nombreuses études ont été menées sur le microbiome. Récemment, une équipe de  l’université de Chicago a mené une étude, dont les résultats ont été communiqués en janvier 2019 dans le magazine scientifique nature.com. Cette étude traite du lien entre le microbiome intestinal et le développement d’allergies.

Ces études ont montré que le microbiome intestinal des enfants allergiques au lait de vache était différent de celui des enfants non-allergiques. Preuve que le microbiome intestinal joue un rôle important dans les allergies alimentaires.

En effet, le microbiome présent dans l’intestin influe sur le système immunitaire. Le docteur Jean-Charles Dalphin s’exprimait justement à ce sujet dans le magazine Allergy. Il relève en effet que le bon équilibre de ce dernier est essentiel: 

« Un microbiote abondant et équilibré est garant d’un bon système immunitaire.» 

Il est donc très important d’avoir, dès le plus jeune âge une flore intestinale variée et équilibrée. Nous pouvons donc en venir à nous demander s’il y a des produits à favoriser chez l’enfant afin de participer à son bon développement ? L’étude PATURE, dont les résultats ont également été publiés dans Allergy révèle que certains aliments permettent de limiter le développement d’allergies.

Le fromage pour lutter contre les allergies.

L’étude PATURE a été menée par le CHU de Besançon et l’INRA. Elle montre, que la consommation de fromage chez l’enfant joue sur le développement d’allergies.

Selon cette étude, la consommation de fromage chez l’enfant entre 12 et 18 mois permet de réduire fortement le risque de réactions allergiques au niveau de la peau, mais aussi de rhinites allergiques et d’asthme. Plus la consommation est régulière et diversifiée au niveau des typologies de fromages, plus l’effet protecteur serait amplifié.

 

Pourquoi le fromage ? 

Vous le savez certainement, mais le fromage est fabriqué grâce à la fermentation de produits laitiers (lait de vache, lait de chèvre etc..). Il contient alors de nombreux microbes. La présence de ces « bons » microbes aide alors à la diversité du microbiome, qui contient déjà différentes bactéries, levures etc.  Par conséquent, en consommant du fromage, l’enfant met toutes les chances de son côté d’avoir un microbiome intestinal diversifié, participant ainsi au bon développement de son système immunitaire : 

 « Quand on devient allergique, c’est que notre système de défense est déviant : il va réagir à des substances inoffensives comme les poils de chat ou les pollens. Or, on sait que le microbiote se construit dans les premiers mois de vie » 

Savoir rester raisonnable ! 

Il est important, comme pour toute consommation, d’être raisonnable. En effet, en raison de la forte teneur en matières grasses de certains fromages, il n’est pas nécessaire de donner à votre enfant d’un an, un demi livarot ! Il est recommandé de donner 2 à 3 portions de produits laitiers par jours aux enfants (PNNS).

Cette étude est un pas en avant dans la recherche sur les allergies et leur développement. D’autres recherches seront nécessaires pour connaitre la fréquence idéale de consommation, l’âge pour commencer et aussi déterminer les types de fromages à favoriser. 

 

Si vous aussi vous souhaitez faire avancer la recherche sur le microbiome et son influence sur notre santé, n’hésiter à vous inscrire en suivant ce lien pour participer à l’une de nos études cliniques !