« Dry January » : le challenge sans alcool !

Décembre le mois des fêtes et des excès alimentaires : 24, 25 et 31, au minimum ! Oui oui, on ne va pas se mentir, durant le mois de décembre, nous avons tous probablement fait des excès. Entre les apéritifs, les diners arrosés de vin et le 31 décembre entre amis, l’alcool a coulé à flot.  Ne serai-ce donc pas le bon moment pour prendre des bonnes résolutions pour 2019 ? Que pensez-vous de faire du bien à votre corps ? Pourquoi ne pas commencer par participer au « Dry January Challenge » ? On vous explique ce qu’est cet étrange challenge.

« Dry january » : mais qu’est-ce que c’est ?

Le concept est simple, tout est dans le titre « Janvier sobre ». Le principe, c’est de ne consommer aucune goutte d’alcool pendant tout le mois de janvier (non-non même pas une bière ni un verre de cidre). L’idée est de mettre au repos votre pauvre foie après les excès des fêtes. Il s’agit alors d’un break avec l’alcool qui sera bénéfique aussi bien à court terme pour votre peau, votre poids et votre sommeil, qu’à long terme si vous réussissez à limiter votre consommation tout au long de l’année. Parlons alors de ces effets positifs !

Mois sans alcool : Des jolis effets sur la peau ! 

Vous n’êtes probablement pas sans savoir que bien qu’il s’agisse d’une boisson, l’alcool a des effets déshydratants. Cet effet nuisible affecte le corps et tout particulièrement la peau qui y est très sensible. Ainsi, si vous vous hydrater correctement avec de l’eau et que vous ne consommez pas d’alcool pendant le mois de janvier votre peau vous en remerciera et les effets se verront rapidement. En revanche, si vous reprenez de plus belle votre consommation une fois le mois de janvier terminé, votre peau subira à nouveau les effets de l’alcool. Alors, si vous souhaitez garder votre joli teint, restez raisonnable. 

 

Réduction de l’alcool : Une possibilité de perte de poids !

En effet, vous le savez probablement, mais les boissons alcoolisées sont très (très) riches en calorie (dont en sucre). Des études prouvent même que les personnes ayant tendance à consommer une grande quantité d’alcool au moins une fois par mois sont davantage sujettes au surpoids. En arrêtant la consommation ou en la diminuant, il est alors possible que vous voyiez votre poids un peu réduire. Ça donne envie d’essayer n’est pas ? Surtout après les petits excès des fêtes. 

Moins d’alcool : un meilleur sommeil

Le petit verre de vin avant d’aller se coucher ? Oublié, il ne rendra pas votre sommeil meilleur. À l’issue de ce mois sans alcool, vous dormirez mieux ! En effet, d’après Marc Milstein :

L’alcool détruit le glutamate, un neurotransmetteur excitateur qui nous aide à rester éveillés. Le problème : le cerveau, remarquant cette dégradation, se met à en sécréter encore davantage. Le phénomène se produit généralement au milieu de la nuit, provoquant un réveil qui ruinera vos chances de repos jusqu’au matin.

Ainsi, la réduction de votre consommation, vous permettra d’avoir de meilleures nuits de sommeil. 

Ce « dry january » ne vous sera alors que bénéfique, vous vous sentirez mieux, mais votre moral et votre porte-monnaie vous en remercierons aussi ! Avez-vous déjà participé à ce type de challenge ? N’hésitez pas à nous dire en commentaire les effets que vous avez ressentis !